Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Most Popular



Most Viewed

1€ le boîtier de conversion E85 dans le Grand-Est


Le E85 est une essence de type super coupée avec 60 à 85% d’éthanol. Ce Superéthanol-E85 bénéficie d’exonérations de taxes et se trouve à la pompe; (2 370 stations le proposent en France) de 60 centimes le litre à 0,80 ou 0,85 €/l; dans certaines stations un peu chères.

A partir du 1er avril 10h, la Région Grand-Est relance donc une opération; pour offrir (1 € symbolique) 1000 boîtiers et leur installation dans la limite de 900 € par boîtier.

Déjà en juillet 2020, la Région avait fait une telle opération. L’installation doit être faite par l’un des 172 installateurs agréés de la région. Différentes opérations de ce type sont faites régulièrement par différentes administrations ou collectivités.

La « Collective du Bioéthanol » indique par exemple en ce moment une aide des Hauts-de-France; (40% de la conversion dans la limite de 400 €) qui peut se cumuler à une aide de la Somme; (20% dans la limite de 150 €). La Région Sud-Paca propose elle aussi son aide sous forme d’un chèque représentant 50% ou 250 €. A chaque fois, le budget est de quelques milliers de véhicules convertis.

Flexfuel d’origine ou conversion ?

La plupart des véhicules modernes essence peuvent être convertis au super éthanol. Certains constructeurs proposent des véhicules dits « Flex fuel » dès l’origine. Ford est sans doute le plus gros pourvoyeur de ces modèles (6 modèles dont 2 utilitaires). Mais, Jaguar et Land Rover ont aussi un ou deux modèles au catalogue; comme le Range Rover Evoque Flex Fuel Hybride. Rouler en SUV hybride et superéthanol, voilà de quoi répondre à ceux qui fustigent les SUV polluants.

Avec le boîtier de conversion homologué (important !), votre véhicule essence pourra rouler au « jus de betterave ». L’homologation des boîtiers sera, dès le 1er avril 2021, étendue aux véhicules essence avec FAP; (filtre à particules) ainsi qu’aux véhicules de plus de 15 CV fiscaux… Attention à bien prendre un boîtier homologué et un installateur agréé par le fabricant pour des raisons évidentes de garanties.

La plupart des véhicules essence produits après 2000 sont compatibles; mais certains plus anciens également en fonction des fabricants de boîtiers.

Les intérêts du bioéthanol ?

Outre un intérêt fiscal indéniable, le superéthanol a plusieurs qualités pour l’environnement. Financièrement déjà, l’installation du boîtier; quand elle n’est pas gratuite comme ici; est remboursée en 1 an de trajets; 2 au grand maximum si vous ne roulez pas tout le temps à l’E85 ou si vous roulez peu. Le nombre de stations qui distribuent ce carburant grimpe régulièrement et devrait frôler les 3000 à la fin de 2021.

Côté CO2 à l’échappement, le E85 émet en moyenne 50% de CO2 fossile en moins que de l’essence classique; et 90% de particules en moins. En France, il est produit à partir de biomasse 100% française issue d’exploitations agricoles implantées autour des distilleries. Attention, le « bioéthanol » n’est pas bio au sens « sans pesticide chimique, etc. ». Le « bio » c’est parce qu’il vient de plantes et non de réserves fossiles. C’est un agrocarburant.

Pas que pour les voitures

En France, on le produit à partir de céréales, ou de betterave à sucre. Pour l’instant, très peu de surface agricole utile (1%) est concernée en France mais l’essor pourrait faire augmenter cette part. En plus de l’éthanol, la filière betterave sucrière co-produit du sucre et de la pulpe (alimentation animale); et la filière céréale amidonnière (principalement blé et maïs), on produit de l’éthanol et des drêches (alimentation animale). Si on prend en compte cette coproduction, c’est même 0,6% des SAU.

Mais, dans d’autres pays comme le Brésil où l’éthanol est majoritairement utilisé dans les moteurs depuis des années; c’est la canne à sucre qui est utilisée, avec des pans entiers de forêt amazonienne défrichés; et des entrants chimiques pour améliorer les rendements. Pas si bio que cela…

Dernier intérêt pour le pays (la France produit 1/4 de l’éthanol européen, devant l’Allemagne avec 17%); l’éthanol est produit localement à partir d’éléments locaux et Français. C’est meilleur pour la balance commerciale que d’importer du pétrole ou du carburant. C’est aussi meilleur que d’importer de l’huile de palme pour faire du « biodiesel ».

Autant d’arguments en faveur du Superéthanol-E85; qui rendent encore plus étrange que tous les véhicules essence en France ne soient pas convertis à ce carburant.

À propos de la Collective du bioéthanol

« La Collective du bioéthanol est représentée par l’Association Interprofessionnelle de la Betterave et du Sucre (AIBS); et le Syndicat National des Producteurs d’Alcool Agricole (SNPAA).

Son objectif est d’informer les professionnels et le grand public sur la filière bioéthanol. Le bioéthanol est incorporé à ce jour dans les essences en France; en pur ou dans un dérivé; jusqu’à 7,5 % (dont au maximum 5% d’éthanol pur) dans le SP95 et le SP98; jusqu’à 10 % dans le SP95-E10 et jusqu’à 85 % dans le Superéthanol-E85 ».

Source : leblogauto.com

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*